BLOG

 

Adriana Karembeu vendange le Marojallia 2013

15 Oct 2013, by Marojallia_2014 in Actualités

adriana_karembeu_marojallia

 

Adriana Karembeu, quand la beauté rencontre la passion du vin

Février 2013, Adriana Karembeu dine dans un célèbre Bistrot Parisien et déguste un célébrissime vin de Pomerol (Petrus). A la table d’à côté, Philippe Porcheron fait déguster une bouteille de son château Marojallia à des amis. Echange de sourires, Philippe Porcheron propose à Adriana de gouter son vin, ce qu’elle accepte. Adriana: « Ce vin est vraiment très bon et me plait beaucoup, comment fait-on un vin comme ça ?» Philippe Porcheron: « Ce serait trop long à expliquer, mais si vous voulez savoir, venez faire la prochaine cuvée avec moi.» La belle accepte et le rendez vous dans le bordelais est pris.

adriana_karembeu_marojallia2Les premiers pas d’Adriana dans le vignoble se feront pour le ban des vendanges où tous les grands personnages du secteur viticole sont réunis. Adriana, reine de la soirée découvre émerveillée cette magnifique assemblée. Adriana: « C’est comme un festival de Cannes, mais avec une pointe de mystère en plus qui me plaît beaucoup : c’est magique, j’adore.»

Puis viennent les vendanges. Adriana pétille: « Je veux tout voir, tout savoir, tout comprendre.»
Pour la circonstance, les deux vignerons ont choisi de renouer avec les vieilles traditions. Adriana: « J’ai vu qu’autrefois on foulait les raisins avec les pieds, je veux qu’on fasse ça !!! »
S’il y a des calèches, l’attelage de mules, les costumes d’époque, Marojallia, un des meilleurs vin de Bordeaux s’élabore avec toutes les technicités modernes. Bien que tous les raisins imparfaits aient été éliminés dans la vigne, les grains passent sur une table de tri pour subir une nouvelle fois le jugement implacable des vignerons et ne conserver ainsi que le meilleur. Adriana concentrée et heureuse regarde passer les grains avec des yeux pétillant comme si elle voyait des bijou de la place Vendôme. Chaque grain imparfait est éliminé. Chaque grain conservé est un rubis, un trésor à préserver.
Adriana: « Bon maintenant comment se passe la suite ??? »

marojallia_Adriana_karembeu_vendanges2

Marojallia un joyau de l’appellation Margaux

Sébastien Valette, notre maître de chai lui montre le cheminement du mou du raisin, elle goûte, demande, redemande toutes les explications.
Adriana: « Bon Sébastien, le sucre qui se transforme en alcool j’ai compris, l’extraction de la couleur et des anthocyanes aussi, mais je veux tout comprendre les bactéries, l’acide malique, etc. Tu sais, j’ai fait des études de médecine, nous ne devons là ne rien laisser au hasard.»
Sébastien est tout sourire d’avoir une élève aussi passionnée. Puis ils passent dans le chai pour déguster la cuvée de l’an dernier qui finit son élevage en fut de chêne.

marojallia_Adriana_karembeu_michel-rolland

Adriana Karembeu une Marraine passionnée

Arrivée de Michel Rolland, notre oenologue. Michel Rolland intervient dans les plus belles et les plus grandes propriétés viticoles de la planète, les meilleurs vins portent sa signature. Adriana le harcèle de question.
Adriana: « Comment se fait-il que Philippe élabore un vin exceptionnel qui ne soit pas reconnu?»
M Rolland: « Dans le vin, il faut du temps, on ne bouscule pas un ordre établit depuis des siècles comme cela. C’est maintenant que les amateurs découvrent réellement ce qui a été réalisé à Marojallia ces dix dernières années.»

Adriana: « Je comprends, mais maintenant, ce temps est révolu, il faut que les gens sachent, que les gens goûtent, qu’ils découvrent, que les gens aiment.»

Michel Rolland est tout sourire, émerveillé par la passion, la fougue, l’espièglerie d’Adriana.
Adriana: « Michel, on se retrouve chez vous pour la dégustation des primeurs et promettez moi de me dire sincèrement ce qu’il en est.» 

Sourires, sourires, sourires ….

Le Rendez-vous est pris pour les Primeurs en Avril 2014